Réflexothérapie Auriculaire

La réflexothérapie auriculaire est une méthode de soin qui utilise des points réflexes situés sur l’oreille. L’oreille représente une « carte » de tous les organes humains. On part du principe que l’oreille a la même forme qu’un fœtus inversé. Le principe est que chaque point renvoie à un organe ou un viscère par réflexe. Les mécanismes de cette action seraient sous-tendus par une convergence neuronale, réunissant, d’une part, les influx en provenance de l’organe malade, et, d’autre part, ceux qui proviennent des zones cutanées auriculaires. Une stimulation de ces points permet de traiter la partie du corps à laquelle ils correspondent et donc de soulager les symptômes fonctionnels.

Je stimule les points réflexes représentés sur l’oreille avec le bâton de verre, le détecteur manuel, détecteur fréquentiel, graines de vacaria, bâton de moxa (voir). La réflexothérapie auriculaire s’avère d’ailleurs particulièrement efficace dans le traitement de la douleur. Se sont les travaux du docteur Paul NOGIER (voir), qui ont permis de découvrir qu’il existait une cartographie du corps humain au niveau du pavillon de l’oreille.

​Cette méthode de soin innovante et non invasive (aucune aiguille n’est utilisée) intervient sur le processus de régulation de l’organisme comme « anti-douleur » à des fins thérapeutiques.

 

L’auriculothérapie a été reconnue par l’organisation mondiale de la santé (OMS) en 1987 à Séoul. Elle a été confirmée et standardisée en 1990 en France. Son efficacité a été évaluée par l’INSERM à la demande de la direction générale de la santé (le rapport a été mis en ligne fin 2013).